Bilan 2017, projets 2018 :)

Classé dans : VIE DE LA BOUTIQUE | 1

Tiens, c’est l’heure de la saine habitude du bilan de l’année ! :)

A bien des égards, 2017 a été pour Lorliaswood une année de consolidation des actions posées en 2016, et puis aussi un petit laboratoire d’expérimentations. Stylistiquement, j’ai essayé beaucoup de choses, et proposé des collections thématiques qui m’ont toutes comblée et qui, pour la plupart, vous ont bien plu aussi – ce qui est une grande source de satisfaction pour moi cette année.
J’ai également travaillé à définir davantage l’image de Lorliaswood par le biais de séances photos plus poussées, et ai commencé à rapatrier d’autres aspects (non bijoutiers) de cet univers (nous en reparlons plus bas…).

Mais aussi, grâce à vous et à votre fidélité lors du Jour des bois, j’ai pu planter 10 nouveaux arbres dans un projet de reforestation en France (ici trois parcelles touchées par la maladie, qu’il fallait régénérer près de Paris. J’ai choisi la proximité d’une grosse ville pour des raisons écologique évidentes). Cela est arrivé tard dans l’année, et vous n’avez pas reçu l’invitation à planter votre arbre dans notre forêt commune, tout simplement car l’option n’existe plus (et la dite forêt virtuelle non plus, tristement). Néanmoins, comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous, ils ont mis en place un système de certificat plus intéressant. Vous avez toujours la possibilité de choisir le projet qui vous plait dans la région qui vous plait cependant je réfléchis à vous le proposer ou pas, trouvant qu’il est plus efficace de se centrer à raison de 10 arbres sur un même projet que à coup de un arbre éparpillé sur la France. On en rediscutera le moment venu ;)

certificat_arbre
Enfin, la boutique itinérante a, vous le savez, découvert de nouveaux marchés. J’adore ces moments de rencontre avec vous, je m’y sens vraiment dans mon élément mais ma petite échoppe maison a commencé à montrer de sérieuses limites… (ceci est une pause suspens… la suite un peu plus bas :p )

En termes de « limites », bien d’autres domaines se sont manifestés cette année. Je pense évidemment à mes problèmes de mécanique manuelle (Lire : « Du silence des mains au réconfort des arbres« ) qui ont, ne se le cachons pas, sérieusement ralenti ma course aux étoiles. Le point positif est que cela m’a forcé à mieux écouter mon corps, à faire des pauses et à m’organiser différemment. Mon environnement de travail m’est également devenu insupportable et a vampirisé une bonne partie de ma motivation et de mon inspiration, à tel point qu’il me fallait le fuir – ce qui est chose faite (la nature a sauvé mon âme, en 2017. Et ma santé mentale. Tellement).

Parfait, 2018 va pouvoir commencer sur de bonnes bases…

Parce que l’année était toujours placée sous le signe du journal créatif d’organisation (non je n’ai pas envie de dire bullet, laissez-moi tranquille), et que vous êtes curieux de ce genre de choses, voici des petits aperçus de ce à quoi mon année a ressemblé sur papier^^

Projets 2018

Si 2017 a fonctionné (par la force des choses) à un régime plus tranquille que je ne l’aurais voulu, j’envisage 2018 sous le signe de l’action et de la manifestation de tout ce que j’ai crevé d’envie de faire en 2017 sans que ça ne parvienne à se mettre en place. Après une bonne année de consolidation, donc, on va se bouger le popotin!
Que je puisse vous spoiler, la tout de suite, il y a de prévu:

Un relooking de l’échoppe itinérante et un passage de 2m à 3 ! Ouaiiis, on va pouvoir y mettre plus de choses ! Mon stand n’est pas suffisamment étanche, je dois obligatoirement y remédier. Ce sera fait en début d’année. Mais je ressortirais mon petit mignon de temps en temps ;)

Un « Jour des bois » exceptionnel, que je travaille déjà dessus, que ça va être encore mieux, et que (indice chez vous derrière votre écran) je renoue pour l’occasion avec une forte composante de mon passé (si, c’est un vrai indice pour tout le monde, c’est mentionné quelque part sur ce site :p ).

La collection « The witch » va revenir. Si.
Bien que le thème sera différent (et il est déjà choisi), on va rester dans cet univers à l’occasion d’Halloween. Et tant que j’aurais des idées de thèmes cohérents avec mon univers et intéressant à exploiter en créations, cela sera une collection récurrente dans la boutique. Parce que je sais que vous l’avez adoré et qu’il y a eu beaucoup de déçus tant elle est partie vite.

-Enfin, je vous en parlais plus haut, je vais rapatrier les différents aspects de mon univers. Qu’est-ce que ça veut dire exactement ?
Et bien, c’est que, moi, je ne me suis jamais considérée comme une bijoutière. Ni nécessairement une costumière, avant ça. Je suis une « raconteuse », je l’ai toujours été. J’écris des histoires depuis que j’ai 12 ans (âge auquel j’ai terminé mon premier roman – non, nous n’en parlerons pas lol) ; il s’avère juste que, ces dernières années, je les raconte grâce à mes mains, par le biais de l’artisanat du bijou par ce que c’est ce qui fonctionne le mieux. Je me définie, me place dans une case, car on vit dans un monde où il faut bien le faire pour que notre business soit « validé » par la société. Mais combien d’artisans, d’artiste, se cantonnent à un seul domaine en vérité ? On se spécialise, on maitrise un art en chantant une berceuse pour que nos autres passions restent endormies. Ce sera celui-là, notre « fond de commerce ». Mais il se passe quoi quand le reste se réveille et refuse de se rendormir ? Quand ces morceaux de vous-même, refoulés et mis sous clé trop longtemps, doivent viscéralement requérir votre attention, parce que vous ne voulez/pouvez plus vivre morcelée…
Et quand votre travail-passion actuel a le potentiel de vous détruire les mains, cela soulève également de nombreuses questions et craintes quant à votre avenir et à la façon dont préparer une éventuelle porte de sortie…
Bah c’est un peu ce qui me torture depuis un bon 2 ans maintenant, car l’entreprise et ses bijoux prennent tout mon temps. Et alors que je travaille activement à mon harmonisation personnelle, je dois aussi laissez s’exprimer ces autres parts de moi. J’ai donc décidé, déjà cette année, de vous en montrer un peu plus. Le dessin a commencé à s’associer à mes collections avec le « Forest Day » ou la collection « Branches », et ça va continuer. L’écriture et l’objet livre va également revenir sur le devant de ma scène, et ceux qui me connaissent savent que l’entité Lorliaswood est née de ça alors ça me semble naturel.

J’espère que vous me suivrez aussi sur ces sentiers-là, sachant qu’ils sont tous issus d’un même univers <3

Best of

Parce que j’ai particulièrement aimé travailler avec la pierre ou essayer un nouveau design. Parce qu’ils marquent une évolution stylistique ou sont, tout simplement, de grands coup de cœur : voici ma sélection bijoutière personnelle de l’année. Mes préférés <3
Featuring : Myrkvid, Le bois de Greystone, Le garde-lisière, Boréalia, La Roseraie, L’heure des sorcières, Full Moon, L’esprit de Yule, La glace & le givre, If she floats, The crown, Smoke & mirrors, Wild Hunt, Le petit bois d’Octobre, Nemetonna, Cernnunos, La lune boisée, L’œil-fé, L ’appel de la forêt.

Et enfin, sur une note un peu plus personnelle, je vous quitte avec mes :

Gratitudes 2017

Parce qu’il se prête bien à ce bilan, j’emprunte exceptionnellement « l’instant gratitude » de Marie du blog La Lune Mauve. Une pratique que j’ai d’ailleurs commencé à tenir régulièrement dans mon journal perso^-^ (Et, si vous ne connaissez pas, que vous aimez l’art, l’étrange, l’ésotérisme, et la Bretagne, visitez La lune Mauve, c’est presque un ordre :p )
Petits moments, choses, personnes, qui m’ont fait me sentir chanceuse et reconnaissante cette année… Sans ordre particulier.

Des écureuils à deux pas de ma porte — La cascade du Géhard, en pleine forêt vosgienne — Être frôlée par des nuées de papillons en Alsace — Chasser le quartz dans une rivière (et en trouver) — Mes balades en forêt, toujours — Réussir ses premiers macarons — Les parfaites trouvailles en brocantes —  Voir que le travail acharné, ça paie — La « team partage » de la page Facebook (je vous vois, les loulous <3)– Parler cailloux avec vous sur les marchés — Ma connexion fulgurante avec un chat sur les toits d’Amiens — Les bourses aux minéraux — Quand l’univers te parle, sort ofLes potes qui se lèvent aux aurores pour t’aider à déménager sous la neige et la pluie ( les mecs, sérieux <3 ) — Le chocolat — Les arbres qui dansent à la fenêtre —  Le vent, en mode fantôme dans la maison — Mon coin lecture — Un jardin, enfin — Le soutient de mon chéri <3 — Ouvrir un cadeau seule avec son amour, assis par terre sous les lumières du sapin, comme deux gamins…

Merci à vous pour votre fidélité et votre soutient. A 2018 :)

  1. kReEsTaL

    Magnifique bilan, très complet, qui me permet de mieux me représenter l’année 2017 à travers tes yeux. J’avoue que j’adorerais voir ton échoppe mobile lors d’un festival ou d’un marché de créateurices ! Cela doit être merveilleux ! *_*

    Je suis très impatiente de voir sous quelles formes ta créativité va s’exprimer en 2018.

    Et merci beaucoup pour le lien vers l’astre pourpre, ainsi que pour tes compliments : cela me touche infiniment. Prendre cinq minutes chaque soir pour se remémorer (ou noter) les trucs positifs de sa journée, ça m’aide vraiment à me sentir mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *