CE QUE L’ÉTÉ FAIT A VOS BIJOUX

Classé dans : VIE DE LA BOUTIQUE | 2

Avec la canicule qui se déploie sur le pays, je vous annonce, comme ça, brutalement, que vous allez devoir, la mort dans l’âme, le cœur dans les pompes, remiser la plupart de vos bijoux au placard, pour ne les sortir de leur boiboite que dès les températures retombées. Si.
Je sais, c’est dur.
Ceci sauf si vous n’avez que des bijoux en or ou en argent purs (attention toutefois aux placages et aux alliages .925) qui sont plus résistants (voire quasiment increvable) et donc sont moins concernés par les dégâts estivales que je vais évoquer (moins, mais un peu quand même). Donc je parlerais surtout dans cet article des bijoux « fantaisie » avec plaquages et patines ou des bijoux dans des alliages de métaux, plus fragiles. En ce qui concerne les alliages, l’été va précipiter leur oxydation mais le phénomène est réversible, par contre, en ce qui concerne les plaquages et patines, la chose est sans appel et nécessitera un replaquage ou une repatine.
Pourquoi ? Comment ? Voici les 3 plus grands dangers de l’été pour vos bijoux…

lorliaswood_ce_que_l_ete_fait_a_vos_bijoux

1- CHALEUR = TRANSPIRATION

Et la transpiration, si elle est bonne pour votre corps, est mauvaise pour vos bijoux.
Déjà que le fait d’être en contact prolongé avec l’acidité naturelle de votre peau ne leur fait pas du bien, imaginez le combo avec le sel et l’acidité de la transpiration. Votre bijou va être attaqué, que ce soit par amenuisement des plaquages/patines ou oxydation des alliages de métaux.
Le réflex : limiter le port des colliers et des bagues fantaisie en pleine journée, et privilégier les boucles d’oreilles qui sont, pour le coup, très peu en contact avec votre peau. Ou allez vers des matières qui ne craignent pas ces attaques (comme le bois ou les métaux précieux). Pensez à les nettoyez avec un chiffon doux avant de les ranger.

2- SOLEIL = PROTECTION

Et qui dit protection dit crème solaire.
Les cosmétiques, de manière générale (crèmes, laques, parfums), sont nocifs pour vos bijoux et il est toujours recommandé d’attendre une absorption complète par la peau avant de passer vos merveilles. Dans le cas des crèmes solaires, nous avons affaire à un produit qui se plaque à la peau pour agir comme un écran ou un filtre. Il est toujours présent en surface de la peau, et donc en contact permanent avec vos bijoux. Ce filtre chimique risque fort de les agresser. Même les métaux plus solides et les pierres s’en trouveront ternis à la longue.
Le réflex : pas de bijou sur une peau enduite de crème ou d’huile.

3- RECHERCHE DE FRAICHEUR = EAU

Et l’eau n’est pas bonne non plus pour vos bijoux fantaisie. On nuancera toutefois sachant qu’un petit nettoyage à l’eau savonneuse est parfois préconisé pour entretenir vos bijoux (à condition d’une exposition brève et d’un séchage rigoureux). De manière général, l’humidité précipite l’oxydation, c’est pour ça qu’on conseille toujours de ne pas conserver ses bijoux en salle de bain.
Mais là, c’est l’été. Qui dit été dit mer, et piscine. Et brumisateur.
Le réflex : pas de baignade avec vos bijoux (surtout que dans la mer on a du sel, et dans la piscine du chlore), et essayer de ne pas trop exposer vos pièces en laiton aux gouttelettes du brumisateur.

LES BIJOUX LORLIASWOOD ?

Je renouvelle les précédents conseils pour tous les bijoux Lorliaswood. Dans le cas des bijoux en laiton; cela précipiterait leur oxydation. Dans le cas des bijoux en pierre; on peut s’exposer à un encrassement ou une ternissure. Dans le cas des bijoux sculptés; le verni qui protège la patine serait attaqué, exposant la dorure à noircir.
Si les dégâts sont déjà faits : pas de panique. Je vous ai écrit un article sur comment raviver vos bijoux en laiton, et il arrivera tout bientôt sur le blog.
Je reprends également vos bijoux sculptés pour une repatine gratuite (frais de port à votre charge). N’hésitez pas à me contacter ;)

Vous déprimez? C’est vrai qu’avec l’été, les vêtements plus légers, on a envie de porter nos bijoux, d’en changer souvent sans se prendre la tête. Pour ça, il y a les pacotilles à 5€ qu’on achète en grands magasins. (Et encore, même ceux-là je les bichonne.)
Mais si vous investissez dans une belle pièce de créateur, originale, qui vous ressemble, ce n’est pas pour la voir dépérir par manque de soin. Donc portez y attention, de manière à garder cet objet d’affection, souvent associé à un souvenir, à un cadeau, comme neuf le plus longtemps possible. Et comme je sais que souvent ça arrive plus par méconnaissance que par négligence, j’espère que cet article de mise en garde vous aura été utile :)
Et puis vous pourrez toujours roxer vos beaux colliers en soirée, à la fraîche (et sans crème solaire !).

2 Responses

  1. Suzon

    Merci pour cet article! J’attends celui pour raviver le laiton, plus d’erreurs possibles après avoir lu vos conseils!

    • Anne

      Contente que ces articles soient utiles. Merci d’avoir laissé un petit mot, Suzon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *