Premier regard : « Haunted »

Classé dans : A PROPOS DES COLLECTIONS | 0

Lorsque je m’interroge sur les raisons qui motivent mon inclination forte envers la superstition, l’occultisme, et le fantastique, je suis invariablement ramenée à la maison dans laquelle j’ai passé mon enfance et ma préadolescence.  On a beau chercher… « mystérieuse » est l’adjectif qui semble le mieux la décrire. J’y ai vécu certains des évènements les plus formateurs de ma vie, les plus bizarres aussi.
Nombre de mes ombres y ont pris racine, mais aussi beaucoup de mes lumières comme mes goûts pour la lecture, l’écriture, et le mystère. Longtemps après en être partie, je ne parviens pas tout à fait à me libérer de son souvenir. Jusqu’à il y a une paire d’années -mais ça m’arrive encore- chaque fois que je rêvais de ma maison… c’est de celle-ci dont je rêvais. Une véritable hantise.

Je pense que c’est de là que me vient mon obsession pour la figure du fantôme, et pour le thème de la maison mystérieuse ou hantée. Nul besoin de chercher beaucoup plus loin.

Lorsque l’on travaille sur ses ombres, on invoque les parts obscures de nous-même afin de leur parler, de les disséquer, les accepter, ou de les bannir.  Il y a quelque temps, j’ai commencé à écrire sur cette maison, pour retrouver des souvenirs perdus, notamment de ma maman, mais aussi pour me comprendre davantage. Et l’idée de cette collection m’est venue. La séance photo qui l’accompagne est une mise en scène du processus magique d’un travail sur ses ombres par le biais créatif.

 

« L’Invocation »
« L’esprit de la maison », collier sautoir en bronze et argile polymère autour d’une turritelle fossilisée dans l’agate.

 

« Esprit de la maison, toi et moi nous devons parler.
Je me rends dans la forêt parce qu’elle et moi avons en commun un caractère sauvage révolu. La dernière fois où j’ai été sauvage, maison, c’est sur tes terres.  Je ne le suis plus que dans mon cœur aujourd’hui. Mais la forêt et toi, ça fait sens.
L’heure dorée est passée; les ombres du bois me rejoignent, et la hulotte me signifie sa présence.
J’ai sculpté ce bijou autour d’une pierre qui m’évoque le passé et la fondation de tout un monde. J’ai invoqué la libellule, puissant symbole de transformation et du voyage de l’âme. Elle va me guider à mesure que je progresserai, pièce par pièce. Un souvenir après l’autre.

 

« L’Esprit de la maison »

 

Il y a des portes qu’il vaut mieux ne pas ouvrir, dis-tu.
Je ne crains rien de toi, maison. Tu n’as que des choses à m’apprendre.
Alors tu me montres la cave. Cherches-tu à me faire peur ? Qu’y a-t-il dans la cave ?

 

« Le puits du dessous »
Collier long en bronze et argile polymère autour d’une chrysoprase boulder.

 

J’avais oublié le puits, dans la cave. Les superstitions sur l’eau et les maisons entendues à l’époque me reviennent. Je prends une belle chrysoprase boulder, parfaitement à propos, et je commence à sculpter, imperturbable au-dessus du puits.

Les souvenirs sont des fantômes, vrai de vrai. Mais ils sont aussi précieux que des bijoux.

 

« HAUNTED », nouvelle collection.
La visite continue le 31.10.19

Toutes ces photographies ont été prises avec le concours de mon compagnon. Un immense merci à lui <3

Textes et images (c) Lorliaswood – tous droits réservés. Utilisation interdite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *